Habiter Bata

WORKSHOP D’ETUDE ET DE SCENOGRAPHIE

bataville_1.jpg
 
 

Bataville c’était une usine, mais c’était aussi, et c’est toujours, un lieu de vie. Qu’est ce qu’habiter Bata aujourd’hui ? Comment peut on imaginer habiter Bata demain ? Qu’est ce qui fait sens dans ce paysage de cité jardin ? Qu’est ce qui la caractérise ? Comment les modes de vie évoluent-ils ? Et comment Bataville pourra-t-elle évoluer avec son temps, tout en conservant cette identité forte qui rappelle une histoire sans pareille et qui la démarque des villages lorrains alentours ? Parlons architecture, urbanisme, paysage et société.

En 2016, Margaux Milhade, architecte en Permanence architecturale initiée par Patrick Bouchain (Construire), investit Bataville pendant 1 an et sollicite l’Atelier-Na pour proposer une réponse, ou du moins une ouverture aux problématiques de ce territoire. A travers une intervention sur le parvis d’une usine, et un workshop d’appropriation d’une maison-type, nous allions questionner la vie de la cité-jardin et de ses habitants.

 
 
Bata+Principale+.jpg
 
 
 

Notre intervention débutera par une première interaction avec les habitants du villages et les différents acteurs de la démarche menée par Margaux Milhade. A l’occasion d’une rencontre publique portant sur les « Nouveaux territoire de travail », il nous est proposé de travailler sur notre vision de l’espace extérieur commun à plusieurs entreprises. Ce sera également pour nous l’occasion de réaliser un prototype de table de ping-pong en matériaux recyclés pour le projet de Ping Sans Frontière (PSF).

Au cours d’un atelier de 3 jours, nous préfigurons un lieu de rencontre dans l’espace de l’entrée de l’ancienne usine Bata. Nous installons pour cela des tables hautes et basses, des assises, deux tables de ping pong et commençons la signalétique pour l’atelier d’appropriation de la maison-type.

Ce fut pour nous l’occasion de rencontrer une première fois les habitants de la cité jardin et de mieux comprendre le lien complexe qui les lie à ce site à l’histoire très forte. Notre intervention servira de support à la rencontre publique du 22 avril 2016 et permettra de lancer les discussions sur la thématique de travail dans cette friche industrielle à la campagne.

 
 
Pré-assemblage des palettes de récupération trouvées sur le site de l'ancienne usine

Pré-assemblage des palettes de récupération trouvées sur le site de l'ancienne usine

Chantier+2.jpg
Jeu+A.jpg
Rencontre publique

Rencontre publique

 
 
 

Pendant une semaine, une quinzaine de jeunes designers et architectes ont investi l’une des 300 maisons pour se l’approprier, la transformer et l’aménager. Maison des années 40 de 150m², elle fait partie de la e que l’on appelle «nouvelle cité» et représente la maison-type de Bataville. Elle symbolise la fracture palpable ressentie entre le fonctionnement rationalisé des bâtiments de la cité-jardin et les modes de vie d’aujourd’hui.

L’objectif : questionner ce que signifie «Habiter Bata-ville»? Au cours du workshop, un maximum d’habitants de la cité jardin ont été impliqués dans la démarche afin de mener une réflexion sur l’espace et les usages, à la fois architecturale et urbanistique, théorique et pratique. La maison, prêtée à l’Université Foraine par son propriétaire, le bailleur Comiage aura été investie une dizaine d’heures par jour pendant une semaine.

 
 
bataville_5.jpg
Pique nique de chantier

Pique nique de chantier

Rencontre publique

Rencontre publique

 
 
 

Un parti pris scénographique global permet d’appréhender le caractère de la maison aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur, du technique au sensoriel. Grace à un parcours ponctué d’explications, de questionnement, d’interventions, ou bien mettant le doigt sur des aspects techniques du bâtiment, il a été possible une mise à nu du lieu.

L’objectif final a été de soulever de nouvelles questions sur le patrimoine bâti de la cité-jardin et de fournir aux habitants la dissection d’une bâtisse, à la fois constructive et sociale. L’ensemble de ce travail a donc servi de support à un débât publique avec les habitants, organisée dans la maison par l’Université foraine de Bata-ville, réunissant différents acteurs et intervenants pour présenter des études, des recherches et pour alimenter réflexions et discussions.

Pour plus d’information, nous vous invitons à visiter le blog de l’Université foraine à Bata-ville ainsi qu’a jeter un coup d’oeil au guide développé par Margaux et son équipe.

 
 
t

t

Axonométrie et plan de la maison

Axonométrie et plan de la maison

Décapage du mur en briques.jpg
Outil de questionnement des espaces

Outil de questionnement des espaces

Accessibilité de la terrasse

Accessibilité de la terrasse

Garage.jpg
Balançoire dans une mini dent creuse.jpg
 
 
 
Entrée du chantier participatif

Entrée du chantier participatif